L'association

Tirelires de Noël

Chaque année durant le mois de décembre dans plus de 500 commerces du canton des tirelires roses sont mises. L’argent ainsi récolté permet de donner un cadeau durant la semaine de Noël à l’ensemble des patients des HUG.

L’association tirelires de Noël a pour but d’organiser et coordonner cette mise en place et cette distribution en lien avec des bénévoles, commerçants et aumôniers des HUG. 

Notre équipe

Distributeurs

Une quarantaine de bénévoles livrent et récupèrent les tirelires dans les commerces.

Aumôniers

Durant la semaine de Noël, des aumôniers de toute confession apportent à près de 2´000 patients des HUG un cadeau et une carte de vœux.

Comité

Nathalie Schopfer, présidente,
Denis Thorimbert, trésorier,
Marie-Laure Jakubec et
Claude Hostettler.

Remerciements à nos prestataires pour l’action 2021

Keren Esther

 Artiste ayant créé la peinture illustrant la carte de vœux.

Diane Hostettler

Graphiste ayant réalisé le nouveau design de la tirelire.

Numera

Entreprise webmaster de notre site.

Notre Histoire

1950

L’Abbé Robert Mauris, nommé Aumônier à l’Hôpital Cantonal (HC) en février 1949, place cinquante boîtes vides de Nescafé dans les commerces du périmètre de l’HC pour le Noël des patients de l’HC. Cette boîte vide de Nescafé en fer blanc, marque le début d’une histoire solidaire, caractéristique de l’ésprit des Aumôneries.

1951

M. Raymond Donnat, Econome à l’HC, fait appel pour la première fois aux fournisseurs de l’HC pour financer l’organisation des fêtes de Noël des patients et du personnel à l’HC, ainsi que pour financer d’autres actions communes avec les deux Aumôneries de l’HC. La collecte des Tirelires de Noël catholiques est remise à l’Econome de l’HC. Après paiement de tous les frais liés à la fête de Noël, une somme de CHF 1’434.95 est ristournée à chaque Aumônerie de l’HC.

1952

Fondation de la Commission mixte des Aumôneries de l’HC (« CA de l’HC »), qui a comme but la coordination de toutes les actions communes des deux Aumôneries de l’HC. M. Raymond Donnat, Econome à l’HC, est désigné premier Trésorier. Deux cents Tirelires de Noël catholiques sont déposées dans les commerces proches de l’HC.

1956

Les membres de l’Aumônerie protestante de l’HC se joignent à ceux de l’Aumônerie catholique pour l’Action des Tirelires de Noël. Des Tirelires de Noël catholiques et protestantes sont placées par des équipes bien distinctes dans les commerces de la Ville de Genève et de la campagne genevoise.

1978

M. Raymond Donnat, Econome de l’HC, et Trésorier de la « CA de l’HC » depuis 26 ans (exercices 1952 à 1977), part à la retraite. Un nouveau Trésorier est désigné en la personne de M. Roland Westermann, Trésorier de l’Aumônerie protestante de l’HC. Création d’un « Compte Noël » dans le plan comptable de la « CA de l’HC ». Le solde du « Compte Noël » est toujours ristourné pour moitié à chaque Aumônerie de l’HC.

1981

Achat de nouvelles boîtes de Tirelires de Noël en fer blanc et d’un nouveau format, pour remplacer les boîtes rondes de Nescafé, toutes pourvues de jaquettes en papier fort laminé et de couleur rose, avec une photo d’une patiente alitée et s’accrochant à la potence du lit, avec un texte sur trois côtés de la jaquette : NOËL, PENSEZ AUX MALADES DE L’HÔPITAL CANTONAL, MERCI. Mise en commun de l’action Tirelires de Noël et placement de mille quatre cents tirelires dans quelque mille commerces de la Ville et de la campagne genevoise.

2001

La collecte est exclusivement utilisée jusqu’à présent pour l’achat des cadeaux de Noël distribués à l’HC, à savoir les sites de Cluse – Roseraie, de la Maternité et de Beau-Séjour.

2003

Dissolution de la « CA de l’HC » au printemps et création de la « Commission Œcuménique des Hôpitaux Universitaires de Genève » (« COH »). La collecte des Tirelires de Noël sert à acheter les cadeaux pour presque tous les sites des HUG, à l’exception toutefois des sites de Loëx et de Belle- Idée/Psychiatrie. Depuis 1949 jusqu’en 2003, la collecte de l’année courante a servi à acheter les cadeaux de Noël de l’année en cours; en clair: collecte 2003 pour cadeaux 2003 !

2004

L’excédent des recettes du « Compte Noël » de l’exercice 2003 est reporté pour la première fois sur l’exercice 2004, et dorénavant l’excédent de ce compte n’est plus ristourné pour moitié à chaque Aumônerie du site Cluse – Roseraie. Suite à un appel de fonds ciblé et important, nous pouvons financer de nouvelles jaquettes pour les Tirelires de Noël, toujours de couleur rose et laminées, avec une photo d’une patiente sur un fauteuil et tenant une potence sur roulettes dans sa main, avec un texte légèrement différent mais également sur trois côtés : NOËL, PENSEZ AUX MALADES, MERCI.

Pour Noël de cette année, tous les patients hospitalisés pendant les fêtes de fin d’année dans les différents sites des HUG ont reçu un cadeau acheté par la collecte des Tirelires de Noël. Chaque année en décembre, quelque mille Tirelires de Noël sont placées dans de nombreux commerces de la Ville de Genève et de la campagne genevoise.

2005

Les excédents reportés des recettes du « Compte Noël » servent à acheter le cadeau de Noël 2005; en clair: collecte 2004 pour cadeaux 2005, et ainsi de suite.

2007

Le Trésorier du « Compte Noël », M. Roland Westermann, se retire après 29 ans d’activité (exercices 1978 à 2006). M. Westermann démissionne également comme responsable de l’Action Tirelires de Noël. Le nouveau Trésorier de l’Aumônerie protestante des HUG depuis l’AG du 10 mai 2007, M. Raymond Grand, est désigné comme nouveau Trésorier du « Compte de Noël ».

Madame Liliane est couchée dans son lit, la tête appuyée sur l’oreiller. Son visage s'éclaire. Sur la table carrée de sa chambre, un bouquet de fleurs commence à se flétrir. « Ah bon, un cadeau ? Attendez, installez-vous là. » Elle s’empresse de déballer la pochette brodée par des femmes palestiniennes. «Mais comme c'est joli, c'est exactement ce qu'il me faut. Et ces broderies, juste mes couleurs. Je sais ce que je vais mettre dedans ». C'est au tour des aumôniers d'être ravis de cet accueil si enthousiaste. Comment se fait-il qu'une simple pochette tombe à ce point nommé ? On dirait que cette idée de cadeau a été trouvée pour elle. Et combien la réjouissance de Madame super fait du bien. C'est presque la loi d'attraction. C'est en donnant qu'on reçoit. Et en recevant qu'on donne.